Group 3 Created with Sketch.

L’EQUERRE Réédition intégrale | The Complete Edition 1928-1939

#21
  • Auteur Jean-Louis Cohen, Sébastien Charlier, Pierre Geurts, Geoffrey Grulois, Pierre Hebbelinck, Hélène Jannière, Sébastien Martinez Barat
  • Parution 2012
  • Langue Français / Anglais
  • Format 225 × 330 × 60 mm
  • Pages 1344
  • ISBN 978-2-930525-12-9
  • Prix

    65,00

Fac-similé complet de la revue en 1200 pages avec index des noms, accompagné de 5 textes critiques contextualisant et actualisant le regard porté sur L’Equerre.

Au départ d’un modeste journal satirique distribué à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, les architectes Émile Parent, Edgard Klutz, Yvon Falise, Paul Fitschy et Albert Tibaux vont positionner la revue L’Equerre, publiée de 1928 à 1939, comme l’un des principaux périodiques engagés de l’architecture et de l’urbanisme belges, relayant les débats européens de l’entre-deuxguerres et devenant l’organe de diffusion officiel des CIAM (Congrès internationaux d’Architecture moderne) en Belgique. Le périodique donne la parole aux principaux représentants du modernisme belge et international (Victor Bourgeois, Le Corbusier…). Par ailleurs, avec la collaboration étroite du poète et critique Georges Linze, les auteurs, conscients de la dimension transversale de l’architecture, ouvrent largement leurs colonnes aux expressions diverses de l’art moderne (théâtre, scuplture, peinture…). Sensible et pragmatique, la ligne éditoriale soutient le dialogue de toutes les disciplines qui peuvent apporter leur pierre à « une meilleure architecture ». Des juristes, pédagogues, mandataires politiques sont ainsi invités à partager leur expérience et à nourrir la réflexion sur une architecture logique et fonctionnelle répondant aux besoins de « l’homme sain dans une ville saine ». On y traite donc tant de la place de l’enfant dans la société, que de la standardisation de la construction, de la pollution atmosphérique ou d’aménagement du territoire. La place faite à l’actualité internationale, la position de ses membres à la charge du secrétariat belge des CIAM et surtout la régularité de publication font de cette revue un acte manifeste tout à fait singulier au sein du concert de la presse belge vouée à l’architecture moderne. Il est aujourd’hui également attesté que le revue fait partie des publications les plus significatives en Europe durant cette période.
Outre la réédition des 107 numéros de la revue en facsimilés permettant au lecteur averti un regard personnel et, surtout, pérennisant une somme de connaissances, l’ouvrage est augmenté d’une perspective didactique. Une production critique aide à appréhender le contexte, les stratégies, les acteurs et les enjeux d’un mouvement dont les théories marqueront durablement les architectes de l’après-guerre, avec comme but ultime une compréhension de cette période sensible de l’histoire au travers une revue d’architecture et la reconnaissance de l’architecture moderne en Wallonie, trop souvent méconnue.

+

Colophon

La présente édition est une production de la Société Libre d’Émulation de Liège.

Production Société libre d’Émulation de Liège
Direction scientifique Sébastien Charlier
Comité scientifique Jean-Louis Cohen, Emmanuel Debruyne et Joseph Abram
Auteurs Jean-Louis Cohen, Sébastien Charlier, Pierre Geurts, Geoffrey Grulois, Pierre Hebbelinck, Hélène Jannière, Sébastien Martinez Barat
Directeur de publication Pierre Hebbelinck
Graphisme et suivi éditorial Pierre Geurts
Conseiller éditorial Thomas Moor
Impression Snel

Sébastien Charlier, Directeur scientifique Chercheur attaché au service d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Liège, Sébastien Charlier prépare une thèse sur le logement des années 1930 à Liège. Membre fondateur de l’APRAM (Association pour la Promotion et la Recherche en Architecture moderne), il milite en faveur de la reconnaissance de l’architecture moderne et contemporaine en Wallonie.
Jean-Louis Cohen, Architecte et historien Jean-Louis Cohen occupe depuis 1994 la chaire Sheldon H. Solow en histoire de l’architecture à l’Institut of Fine Arts de New York University. De 1998 à 2003, il a conduit le projet de Cité de l’Architecture et du Patrimoine dans le Palais Chaillot à Paris. Responsable de nombreuses expositions, notamment au Centre Pompidou, au Centre canadien d’Architecture et au MoMA, il a publié récemment Architecture en uniforme (2011) et L’architecture au futur depuis 1889 (2012).
Geoffrey Grulois, Ingénieur architecte Geoffrey Grulois est chargé de cours à l’Institut supérieur d’Architecture La Cambre, puis à la Faculté d’Architecture de l’Université libre de Bruxelles. Il est titulaire du cours d’histoire de l’urbanisme, coordinateur de l’atelier d’urbanisme Space Speculation et du Workshop International au Japon. Parallèlement, il termine un doctorat sur la vision des premiers urbanistes de l’Institut des Arts décoratifs La Cambre et de la section belge des CIAM.
Hélène Jannière, Professeur en histoire de l’architecture contemporaine à l’Université de Rennes 2 Hélène Jannière concentre ses recherches sur la critique architecturale et les revues d’architecture. En 2008, elle a publié avec F. Vanlaethem et A. Sornin Architectural Periodicals in the 1960s and the 1970s: Towards a Factual, Intellectual and Material History.
Sébastien Martinez Barat, Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’Architecture Paris-Malaquais Sébastien Martinez Barat a co-fondé la revue d’architecture face B au sein de cette école. Il est par ailleurs rédacteur en chef de la revue d’études culturelles Poli-politique de l’image. En tant qu’architecte, il exerce au sein de la Ville Rayée.

+

4e de couverture

Au départ d’un modeste journal satirique distribué à l’Académie des beaux-arts de Liège, les architectes Émile Parent, Edgar Klutz, Yvon Falise et Paul Fitschy vont positionner la revue L’Equerre comme l’une des principales revues engagées de l’architecture et de l’urbanisme belges, relayant les débats européens de l’entre-deux-guerres et devenant l’organe de diffusion officiel des CIAM en Belgique. Rééditant l’intégralité de la collection, contextualisant son discours et le parcours de ses fondateurs, la Société Libre d’Emulation et les éditions Fourre-Tout dévoilent un page  méconnue, mais essentielle, de l’histoire de l’architecture moderne belge.

Introduction et contextualisation de la revue.
Introduction et contextualisation de la revue.
Fac-simile.
Fac-simile.
Fac-simile.
Index des noms.
Vue complète de la totalité des couvertures de la revue.
L'équipe éditoriale au complet: Sébastien Charlier, Thomas Moor, Pierre Hebbelinck et Pierre Geurts.